barclays
hsbc
bank-of-america
citygroup
Slide background
Slide background
Slide background

nigeria-lancement-des-travaux-d-un-port-en-haute-mer-de-classe-mondiale

h3

(BBCI FINANCE) – Le Nigeria va se doter d’un port en haute mer d’une valeur de 1,53 milliard de dollars. L’ouvrage sera construit avec le concours de la Compagnie d’ingénierie portuaire de la Chine (CHEC), a annoncé le directeur senior de l’entreprise, Lin Yichong, lors de la cérémonie de démarrage du chantier. Cette infrastructure fera du Nigeria un centre des opérations portuaires de toute la région ouest-africaine.

La Compagnie d’ingénierie portuaire de Chine (CHEC) devra aider le Nigeria à construire l’un des plus grands ports maritimes de la région. Celui-ci est destiné à devenir un centre des opérations portuaires de toute la région ouest de l’Afrique, a déclaré le directeur senior de l’entreprise, Lin Yichong. L’information a été donnée en marge de la cérémonie d’inauguration de ce chantier d’une valeur de 1,53 milliard de dollars.

Lin a rappelé que ce projet de port de haute mer, dans la zone économique spéciale de Lekki, confirme une fois de plus le statut du Nigeria comme destination majeure des investissements en Afrique. La Société CHEC, en charge de ce gigantesque dossier a promis -par la voix de son directeur- de déployer tous ses efforts pour assurer la livraison du projet dans les délais requis, ajoutant que «l’entreprise était engagée à investir toujours plus de ressources financières, technologiques et humaines dans ses projets en Afrique».

Au terme de son déploiement, le port de Lekki -qui sera le premier port de haute mer du pays et de la sous-région d’Afrique de l’Ouest- ambitionne selon les projections de passer d’une capacité initiale de containers de 1,5 million d’EVP à une capacité de 2,7 millions EVP et à 4,7 millions EVP sur le long terme.

170 000 emplois attendus

Côté nigérian, le vice-président Yemi Osinbajo a dans son allocution déclaré que le projet a été imaginé pour permettre, une fois achevé, la création de près de 170 000 emplois directs et indirects

«C’est un projet historique pour plusieurs raisons : les promoteurs de ce projet visent une capacité de containers annuelle de 1,5 million d’équivalents vingt pieds (EVP). Une telle prouesse fera de ce port maritime l’un des plus grands de la région, et un centre pour les opérations portuaires dans l’ensemble de l’Afrique de l’Ouest», a-t-il annoncé.

Osinbajo a aussi souligné que le Plan de reprise et de croissance de l’économie du gouvernement met l’accent sur les projets d’infrastructures majeures capables de générer un impact significatif sur les échanges et le commerce, d’où l’importance et la particularité du port.

Le Nigéria mise gros sur le développement de la zone économique spéciale de Lekki comme modèle de zone économique spéciale, ciblant, en priorité, les exportations.«Le développement de ce port de haute mer est critique pour la réalisation des objectifs importants de cette zone économique spéciale», reconnaît le vice-président nigérian.

Le projet est un partenariat public-privé qui devrait amener l’industrie maritime nigériane à un niveau supérieur et aider à réduire la congestion du port d’Apapa, à Lagos.

 

Articles similaires

paiement4
pub-ligne
festive
batl
ecobank-p
mtn-p