barclays
hsbc
bank-of-america
citygroup
Slide background
Slide background
Slide background

Le Nigeria révisera ses tarifs d’électricité pour séduire les investisseurs

at1

(BBCI FINANCE) – Le Nigeria veut réformer son système de tarification de l’énergie, d’ici 2021. L’objectif est d’améliorer son approvisionnement en électricité et d’attirer les investisseurs, souvent découragés par les coûts élevés de l’électricité auxquels s’ajoute le recours quasi systématique à des installations privées pour parer aux coupures intempestives.

Près de la moitié des 190 millions de Nigérians sont privés d’électricité. Le pays envisage de réformer son système de tarification énergétique d’ici à 2021 pour améliorer son attractivité et sa fourniture en électricité, a déclaré Sanusi Garba, vice-président de la Commission nationale de régulation de l’électricité (NERC), en marge d’un panel au forum UK-Nigeria sur le commerce et l’investissement organisé par le Developing Market Associates à Londres.

La pénurie dans le secteur énergétique du pays le plus peuplé d’Afrique de l’Ouest a été accentuée par les difficultés du pouvoir à subventionner le secteur. Les prix ont en réalité été plafonnés en dessous de ce qu’ils coûtent à l’Etat pour produire et livrer de l’électricité. Par ailleurs, le réseau de distribution de l’électricité défaillant oblige les entreprises et les ménages à faire fonctionner des générateurs de carburant coûteux.

Plan de redressement ambitieux

Les insuffisances sont considérées comme une entrave à la croissance et des casseroles de plus à traîner par le président Buhari, en vue d’une réélection à la tête du pays, lors des élections de février prochain.

 La question de l’approvisionnement en électricité se pose régulièrement dans les pays africains. Les pénuries, les coupures sont génératrices de frustration, d’insatisfactions particulièrement redoutées par les chefs d’Etat en quête d’investiture. La décision d’alléger la facture énergétique des ménages et des entreprises au Nigeria cacherait-elle des visées électorales ? Rien n’est moins sûr.

«Selon le plan, d’ici à 2021, les tarifs réguliers atteindront la parité avec les tarifs reflétant les coûts», selon une déclaration de Garba qui a ainsi annoncé un plan de redressement du secteur de l’énergie, considérant que la hausse des prix de l’électricité a été particulièrement difficile. Et ce, d’autant plus que l’irrégularité de l’approvisionnement et les défauts de recouvrement (seuls 8 millions de clients sont sur la plateforme de facturation pour honorer leurs engagements) ont complètement plombé le secteur électrique. Il est question d’un plan de restructuration devant attirer plus d’investisseurs afin d’augmenter la capacité de production, de diversifier les sources d’énergie du gaz de la majorité du réseau. Le projet vise également à étendre le réseau à 10, voire 20 millions nouveaux clients.

 

Articles similaires

paiement4
pub-ligne
festive
batl
ecobank-p
mtn-p