barclays
hsbc
bank-of-america
citygroup
Slide background
Slide background
Slide background

La Tunisie veut récupérer 2,72 milliards $ de créances douteuses

ge2

(BBCI FINANCE) – Le gouvernement tunisien envisage de récupérer environ 6,5 milliards de dinars (2,72 milliards $) de créances douteuses, a déclaré ce mardi le ministre tunisien des réformes économiques, Taoufik Rajhi (photo).

Selon les propos du responsable relayés par Reuters, trois banques devraient faire l’objet de ce plan de récupération des créances. Il s’agit de la Société Tunisienne de Banque (STB), de la Banque Nationale Agricole (BNA) et de la Banque de l’Habitat (BH).

Pour la mise en place du cadre législatif propice à cette opération, le gouvernement envisage également la mise en place d’un comité de suivi des travaux, en collaboration avec le parlement.

« Le gouvernement a envoyé un projet de loi au Parlement pour donner aux banques des outils légaux pour récupérer les créances douteuses, comme la possibilité d’annuler les pénalités de retard et de donner à ces banques le droit de réconciliation avec les clients.», a, à cet effet, déclaré M Taoufik Rajhi.

Notons qu’en 2015, les trois institutions concernées avaient déjà bénéficié d’un plan de recapitalisation d’environ 400 millions $ de la part du gouvernement.

Rappelons que cette nouvelle opération entre dans le cadre du plan de réformes recommandé par le Fonds monétaire international (FMI), pour sortir le pays de la crise économique qu’il traverse depuis la révolution de 2011.

Articles similaires

paiement4
pub-ligne
festive
batl
ecobank-p
mtn-p