barclays
hsbc
bank-of-america
citygroup
Slide background
Slide background
Slide background

La Chine propose l’abandon du francs CFA en faveur du Yuan la monnaie Chinois

am8

(BBCI FINANCE) – Vieilles de plusieurs siècles, les relations entre la Chine et l’Afrique n’ont jamais été aussi fortes qu’au cours des quinze dernières années. Et le niveau d’engagement de l’empire du Milieu sur le continent a atteint des niveaux inédits. Cette offensive est menée à la fois par les entreprises publiques et privées, les décideurs politiques et les diplomates, et est autant le fruit d’actions spontanées que d’une stratégie bien orchestrée par Pékin.

Tous les investisseurs internationaux voient en l’Afrique un important réservoir de minerais et sont attirés par le pétrole angolais et nigérian, par le cuivre de la RD Congo et de la Zambie ou encore par l’uranium namibien. Mais les Européens et les Américains la perçoivent également comme une inquiétante source d’instabilité, de migration et de terrorisme, tandis que la Chine préfère se concentrer sur ses opportunités

Récemment, les entreprises Chinois ont réussi à sécuriser leur accès au cobalt, crucial pour la production des batteries de voitures électriques, en rachetant à coups de milliards de dollars des parts dans les mines de la RD Congo, premier producteur mondial.

Mais l’ambition grandissante de la Chine est brisée par la banque centrale française qui est celle qui régule les flux de capitaux entre certains pays d’Afrique et le reste du monde. La Chine ne le veut plus passer par la Franc et veut acheter les matière première directement avec l’utilisation de sa propre monnaie le Yuan.

Il semblerait que le président de la République populaire de Chine Xi Jinping suit de très prêt les débats panafricaine sur la question du Francs CFA et il ne veut pas perdre cette opportunité de commercer directement avec les ex-colonies françaises qui ont d’énormes ressources naturelles.

Le président Xi Jinping a annoncé qu’il se rendrait en Afrique dans les prochains mois et visitera les pays de la zone CEMAC et UEMOA pour leur proposer l’utilisation du Yuan. La France va sûrement mettre son VETO et bloquer tout tentative d’utilisation d’une nouvelle monnaie au sein de ses anciennes colonies.

Les hommes politique africaine semble ne pas vouloir adopter cette nouvelle monnaie pour des raison inconnue mais la Chine veut renforcer sa coopération avec l’Afrique.

Chaque année, plus d’un million d’Africains visitent la Chine à des fins variées contre seulement environ 100 000 pour la France. Une coopération serait plus rentable avec la Chine que la France .Reste à savoir si au long terme, la Chine ne proposera pas l’utilisation de la langue chinoise en Afrique en échange d’un assistant financier pour ces pays.

Articles similaires

paiement4
pub-ligne
festive
batl
ecobank-p
mtn-p