barclays
hsbc
bank-of-america
citygroup
Slide background
Slide background
Slide background

Forum Indonésie-Afrique : les jalons d’une coopération sud-sud ambitieuse

ge4

(BBCI FINANCE) – C’est à Bali, en Indonésie que se tient du 10 au 11 avril le premier forum économique entre les pays africains et l’Indonésie, afin d’instaurer les bases d’une coopération sud-sud solide et progressive. L’initiative s’annonce sous les meilleurs auspices avec déjà la belle moisson d’accords commerciaux d’une valeur de 586 millions de dollars.

Grâce à une croissance globale de plus de 3% en 2018, selon les estimations de la Banque mondiale, l’Afrique attire des investisseurs privés et institutionnels soutenus par des Etats, à l’image de l’Indonésie. Le premier pays musulman au monde lorgne les marchés en pleine croissance du continent africain. Pas moins de 586,56 millions de dollars d’accords commerciaux ont été annoncés, à l’occasion de la cérémonie d’ouverture du Forum Indonésie-Afrique, organisé du 10 au 11 avril à Nusa Dua à Bali en Indonésie.

Ce premier Forum Indonésie-Afrique présidé par le ministre indonésien des Affaires étrangères, Retno Marsudi, a attiré une trentaine de représentants d’entreprises africaines, ainsi que des organismes étatiques à la fois africains et indonésiens dont les responsables des chambres de commerces des différentes parties. La rencontre est le prélude de collaborations plus intenses entre l’Indonésie et les pays d’Afrique, dans l’optique de favoriser la croissance des deux régions.

1,3 milliard de dollars d’échanges commerciaux attendus

Les accords annoncés concernent les compagnies publiques indonésiennes et leurs homologues de pays africains dans les secteurs de la banque, de la construction, de l’exploitation minière, de l’aviation ou encore du commerce. Un arsenal à compléter par d’autres accords menés par des organismes publics indonésiens dans les domaines des transports ferroviaires, maritimes et aériens ainsi que dans les secteurs des hydrocarbures.

L’objectif est de porter les échanges à un total de 1,3 milliard de dollars, a annoncé la partie indonésienne à la presse. Ainsi les discussions ont essentiellement porté sur les questions diplomatiques, infrastructurelles, financières, la transformation numérique et l’exploration des coopérations dans les industries stratégiques. D’autant plus que l’Indonésie dans sa stratégie de diversification de ses partenariats est à la recherche de marchés alternatifs, en dehors de ses partenariats habituels, avec les pays développés.

En dépit d’une timide présence des entreprises indonésiennes sur le sol africain, depuis les années 80, la présence économique du pays asiatique sur le continent africain reste réduite. Seule une vingtaines d’entreprises indonésiennes investissent déjà en Afrique. Un continent d’avenir caractérisé par une croissance économique vigoureuse, une main d’œuvre abondante et un pouvoir d’achat en hausse constante.

 

Articles similaires

paiement4
pub-ligne
festive
batl
ecobank-p
mtn-p