barclays
hsbc
bank-of-america
citygroup
Slide background
Slide background
Slide background

Conseillé par Lazard, le Mozambique veut financer des projets gaziers par levée de fonds

eca

(BBCI FINANCE) – La compagnie pétrolière nationale du Mozambique (ENH) projette de lever jusqu’à 2 milliards de dollars pour le financement deux projets de développement gaziers. C’est le mois prochain que la société, conseillée par Lazard Frères SAS et Lion’s Head Global Partners, prévoit d’organiser un roadshow. ENH a des participations dans des projets gaziers que ENI et Anadarko sont en train de développer et dont les retombées devraient l’aider à faire face à ses dettes.

La Compagnie pétrolière nationale du Mozambique s’est attachée les services de Lazard Frères SAS et Lion’s Head Global Partners en tant que conseillers dans sa campagne pour lever jusqu’à 2 milliards de dollars qui devraient être mobilisés dans deux projets gaziers d’ENI et d’Anadarko, dans lesquels elle détient des participations.

Les responsables de Empresa Nacional de Hidrocarbonetos (ENH) entameront une tournée le mois prochain en Asie, au Moyen-Orient, et en Afrique du Sud pour convaincre les investisseurs, d’après une déclaration du président de la compagnie pétrolière, Omar Mitha, à Bloomberg. C’est dans ce contexte que Lazard va conseiller ENH sur le refinancement de sa partie du projet Anadarko Petroleum Corp., en cours de développement. D’un autre côté, les conseils de Lion’s Head porteront essentiellement sur le projet ENI SPA, en cours de construction, selon le président du groupe ENH.

Le recours à ce levier de financement intervient alors que le Mozambique est engagé dans un processus de restructuration d’une dette commerciale extérieure d’une valeur de 2 milliards de dollars et sur laquelle il n’a pas effectué de paiements depuis octobre 2016.

Pour s’extirper de l’endettement

Pour y parvenir, le pays compte sur ses grands projets gaziers, principalement d’Anadarko et d’ENI pour rembourser les prêts. ENH détient une participation de 10% dans le projet Area 4 d’ENI et 15% dans celui de la zone 1 d’Anadarko.

Le pays a entamé des négociations avec les créanciers le mois dernier à Londres, afin de trouver un terrain d’entente. Lazard étant aussi le conseiller financier du gouvernement mozambicain sur la restructuration de la dette, son rôle auprès de l’ENH sera complémentaire. Une complémentarité susceptible de donner «une vision claire de ce qui se passe dans les projets», a déclaré Mitha.

C’est avec l’appui de la Banque mondiale que ENH va embaucher les conseillers financiers dans le cadre de ce projet d’assistance technique pour le secteur minier et gazier du Mozambique. Les nouvelles démarches, encadrées par l’expertise de Lazard Frères SAS et de Lion’s Head Global Partner, devraient permettre à ENH d’entamer une nouvelle ère.

La compagnie pétrolière avait initialement bénéficié de l’appui de ses partenaires des concessions gazières pour financer sa part des fonds propres. Elle n’était pas en mesure de lever les fonds elle-même, fin 2014, en raison des mauvaises conditions du marché inondé d’une surabondance d’approvisionnement en gaz. Depuis, le marché s’est amélioré et ENH espère rendre ses projets plus attractifs auprès des investisseurs, grâce aux progrès réalisés et à la hausse des prix du gaz naturel.

Articles similaires

paiement4
pub-ligne
festive
batl
ecobank-p
mtn-p