barclays
hsbc
bank-of-america
citygroup
Slide background
Slide background
Slide background

Afrique du Sud : Steinhoff renfloue ses caisses en cédant des actions à 313 millions de dollars

gt5
(BBCI FINANCE) – Le sud-africain Steinhoff s’est résolu à vendre 6% de parts de sa branche africaine Steinhoff Africa Retail (STAR). Par cette opération, le distributeur entend éponger ses dettes et se repositionner après le scandale financier qui a conduit à la dégradation de sa notation par l’agence Moody’s en décembre 2017 et la perte de confiance des investisseurs.

Afin de réduire ses dettes et d’assainir ses finances, le groupe sud-africain spécialiste de la production et de distribution de meubles, a cédé le 11 avril 2018, 6% de Steinhoff Africa Retail (STAR) pour 313 millions de dollars.

La vente des actions de cette branche regroupant ses opérations africaines, s’est effectuée à un prix d’offre d’environ 1,57 dollar par action, soit une décote de 2,6% par rapport au cours de clôture de STAR, le mercredi à la bourse de Johannesburg. La société a déclaré avoir vendu 200 millions d’actions via un bookbuild accéléré, réduisant sa participation à 71,01%.

L’opération est destinée à renforcer les liquidités de Steinhoff International, dont l’action a perdu plus de 90% de sa valeur dans le cadre du scandale comptable qui l’a secoué fin 2017, entrainant la perte de confiance des investisseurs et des institutions financières.

Dégringolade dans le sillage « du scandale comptable »

A la fin de l’année 2017, l’agence de notation internationale Moody’s a dégradé la note de Steinhoff, estimant que le risque de défaut de la société était « significatif ». L’agence a averti que d’autres dégradations pourraient survenir en raison de problèmes de trésorerie croissants au sein du groupe de distribution sud-africain.

La société, dont l’actionnaire majoritaire est le milliardaire Sud-Africain Christo Wiese a subi d’importantes pertes suite à la divulgation d’irrégularités comptables qui ont permis d’effacer plus de 12 milliards de dollars de sa valeur marchande. « La situation a été aggravée par le fait que ses sociétés d’exploitation imposent un fardeau de liquidité supplémentaire sur la fonction de trésorerie centralisée de Steinhoff pour financer leurs besoins en fonds de roulement », détaille le rapport de Moody’s de décembre 2017.

Depuis, les détenteurs des marques européennes et américaines affiliés au groupe ont annoncé la perte de lignes de crédits auprès des prêteurs suite au scandale. Il s’agit notamment de Poundland, de Conforama et de Mattress Firm.

Steinhoff possède plus de 40 enseignes dans 30 pays, dont Conforma en France et Mattress Firm aux Etats-Unis. L’opération de cession d’actifs est destinée à renforcer les liquidités de Steinhoff International, dont l’action a perdu plus de 90% de sa valeur depuis le scandale comptable. Steinhoff est un conglomérat évoluant dans la production et la distribution de meubles notamment. Au total, il possède près de 6500 magasins et 17 usines répartis dans la trentaine de pays où il est présent.

Articles similaires

paiement4
pub-ligne
festive
batl
ecobank-p
mtn-p